Aller au contenu

Notre circuit des plages du débarquement normand

Si vous êtes intéressé par l’Histoire, alors les plages du débarquement de 1944 que vous trouverez en Normandie devraient vous intéresser. Mais dans quel ordre s’y attaquer ? Nous vous proposons aujourd’hui un petit circuit des plages du débarquement d’est en ouest, en partant du château de Bénéauville, jusqu’à la plage de Utah Beach, à l’extrême ouest du parcours. Vous trouverez la carte du circuit à la fin de l’article, et aussi directement sur Google Map en cliquant ici.

Étape 1 : Monument de la liberté de Sword beach, à Lion-sur-Mer

Depuis le château de Bénéauville, prenez la direction Bénouville, à l’ouest. Puis direction la commune de Lion-sur-Mer et la plage de Sword Beach, première plage du débarquement du circuit. Sur cette plage, vous trouverez entre autres le monument de la liberté dédié aux combattants britanniques et canadiens. Vous u découvrirez l’histoire du débarquement du 41e commando qui libéra Lion-sur-Mer en 1944, ainsi que de l’incursion de la 21e Panzer.

Photo d'archive d'un char churchill, même modèle qu'exposé à Lion-sur-Mer

À côté du monument, vous trouverez un char Churchill en exposition, offert par le général Harris. Ce modèle de char britannique a grandement contribué au succès du débarquement et à la victoire décisive des alliés.

Étape 2 : vers Juno Beach et les Royal Winnipeg Rifles

Continuons notre circuit des plages du débarquement avec la plage de Juno Beach. Suivez notre itinéraire et vous vous retrouverez sur un petit parking, à deux pas du monument dédié aux Royal Winnipeg Rifles. Ce régiment d’infanterie canadien a fait partie des premiers à débarquer à Juno Beach et a essuyé de lourdes pertes dans la bataille.

En effet, les plages étaient lourdement défendues, comme vous pourrez le constater en traversant la rue du maréchal Fosh, vers l’ouest, pour traverser l’embouchure de la Seulles. Après avoir traversé le pont, dirigez-vous vers la plage et vous tomberez très vite sur les vestiges d’un bunker allemand. Devant un tel bâtiment, on ne peut qu’imaginer l’ampleur de la tâche des soldats lors du débarquement.

Poursuivez encore un peu sur la plage pour arriver au mémorial Juno Beach.

Étape 3 : vers gold beach !

En troisième étape de notre circuit, nous nous arrêterons au mémorial Stanley Hollis. Ce héros du débarquement s’est illustré en ouvrant à lui seule une voie à ses soldats vers Ver-sur-mer, puis en détruisant la batterie de la marre-fontaine. Finalement, le roi George VI lui décernera la Victoria Cross. Vous trouverez à son mémorial les détails de son histoire hors du commun.

Profitez de cet arrêt pour vous promener sur la plage de Gold Beach, et vous laisser imprégner par les vents de la manche. Pour ça, direction Asnelles. Profitez-en pour manger un morceau dans l’un des nombreux restaurants de la ville !

Étape 4 : Omaha Beach

Omaha Beach, c’est certainement le lieu le plus connu du débarquement de Normandie, et pour cause : dédiée à l’armée américaine, c’est cette plage qui vit le plus de pertes chez les alliés. Elle est ainsi tristement restée dans l’Histoire comme un lieu de tragédie et d’héroïsme.

Pour y aller depuis Asnelles, il faudra vous armer d’un peu de patience et contourner Bayeux. Heureusement, 40 minutes de route ne sont rien puisque vous venez de bien manger dans Asnelles !

Notre circuit des plages du débarquement se poursuit donc avec Omaha beach, et plus précisément le musée mémorial d’Omaha Beach. Entrez, profitez du musée, puis penser à visiter le cimetière américain d’Omaha beach.

Étape 5 : Si vous avez un peu de temps, visitez la pointe du Hoc !

Cette falaise d’une trentaine de mettre de haut se termine en une aiguille s’avançant courageusement sur la mer. Si le paysage est magnifique, cette pointe fût le théâtre d’événements tragiques lors du débarquement.

En effet, cette pointe était une zone stratégique de la défense allemande et avait été très fortifiée. Sa hauteur et sa vue dégagée faisaient de la pointe l’endroit idéal pour placer des pièces d’artillerie longue portée, et ça n’avait pas échappé à l’armée allemande. Ainsi, il fallait que les alliés parviennent rapidement à prendre la pointe du Hoc afin d’interrompre les tirs d’artillerie sur les plages du débarquement alentours.

La position fortifiée a été conquise au prix de lourdes pertes, pour finalement découvrir que les fameuses pièces d’artillerie n’étaient pas présentes : elles avaient été déplacées préventivement dans les terres, suffisamment loin pour continuer à canarder les alliés sans risquer d’être prises dans les premiers temps de la bataille.

Étape 6 : Utah Beach

Si vous vous êtes arrêté à la pointe du Hoc, la journée doit maintenant être bien avancée. Il est temps de conclure notre circuit des plages du débarquement avec Utah Beach. En Juillet 1944, la deuxième division blindée du général Leclerc débarque à Utah Beach avec la ferme intention de sécuriser la côte.

Cette plage fut l’une des moins meurtrières pour les alliés. L’armée allemande l’avait effectivement moins renforcée, car sa géographie semblait désavantageuse à un débarquement en masse.

À Utah Beach, vous pourrez retrouver plusieurs monuments à la mémoire des combattants alliés, dont le monument des États-Unis (photo ci-dessous).

Photo du monument des états unis à utah beach

Vous avez fini notre circuit des plages du débarquement

Et voilà, vous avez terminé notre circuit des plages du débarquement. Si vous avez réussi à faire tout ça en une seule journée, bravo ! Il est maintenant temps de se détendre et de se reposer dans une atmosphère calme et reposante. Pour ça, soyons francs : rien de mieux que nos chambres d’époque, au château de Bénéauville.

Après une rude journée à revivre l’histoire du débarquement allié de 44, revenez au château et profitez de tout le confort de nos chambres d’hôte ambiance 16e siècle. Promenez-vous dans les jardins, et passez une bonne nuit de sommeil dans l’une de nos suites. Au plaisir de vous accueillir !

fr_FR
en_GB fr_FR